fbpx

Pourquoi les femmes de 50 ans doivent faire de la musculation ?

Beaucoup de femmes ont tendance à associer cardio et perte de poids (Zumba, Step, Course, Vélo, Elliptique, …). Mais ce n’est pas le meilleur moyen d’obtenir des résultats rapides et sur le long terme. Ce type de pratiques ne stimule pas suffisamment les fibres musculaires. Elles ne sont donc pas tonifiantes pour les muscles. Le plus efficace reste la musculation. Mais les femmes l’associent souvent (à tort) à une prise de volume musculaire. Pourtant, il est physiologiquement impossible pour une femme (qui plus est au-delà de la quarantaine) de se transformer en “bodybuildeuse“.

Le cardio n’est pas suffisant pour maigrir.

Un effort à basse intensité (Zumba, endurance sur elliptique, vélo, tapis de course ou jogging extérieur) va puiser dans les graisses, mais seulement sur l’instant. En revanche, si l’effort est intensif, le corps mobilisera plutôt les glucides (le carburant de notre corps), mais continuera de “consommer” des lipides (la graisse) même après la séance de sport. Il convient donc de pratiquer plutôt un travail cardio en variant les intensités (HIIT, BodyPump).

Faire de longues séances d’endurance a un effet catabolique. En effet, sous l’effet du cortisol (hormone du stress), le corps détruit le tissu musculaire. Et pour en ajouter une couche (si je puis dire ^^), le cortisol re-localise la graisse au niveau abdominale. Et une sollicitation trop fréquente des glandes surrénales (celles qui produisent le cortisol) peut mener au syndrome de fatigue surrénale (fatigue chronique, prise de poids, perte de muscle).

En quoi la musculation est plus efficace que le cardio pour maintenir un poids idéal ?

En stimulant notre musculature, nous augmentons notre métabolisme de base, permettant ainsi de perdre des graisses sur le long terme. Pour transformer leur silhouette, les femmes doivent elles aussi s’entraîner avec des charges additionnelles ou s’exercer en poids de corps. 

Il est primordial de conserver ou d’augmenter notre masse musculaire maigre afin de brûler plus facilement des graisses. Il faut savoir que le tissu adipeux (la graisse) prend 5 fois plus de volume que le tissu musculaire. Ainsi, en remplaçant la graisse par du muscle sur nos fesses et nos cuisses, elles deviendront beaucoup plus fines.

La musculation n’empêche pas la féminité.

Et oui Mesdames! On peut faire de la musculation sans ressembler à une bodybuildeuse. Quand on parle de bodybuilding, on pense systématiquement à ces hommes très secs et veineux et à ces femmes reluisantes de bronzage extrêmement musclées. Le bodybuilding est un sport à part entière qui est très exigeant et concerne finalement peu de personnes.  

Gardons en tête que le bodybuilding (en anglais) veut dire littéralement “construction du corps”. Le but de la musculation est alors de construire son corps,  le tonifier et donc le dessiner.  

Pourquoi les femmes doivent faire de la musculation (surtout passé 45 ans) ?

Comme évoqué précédemment, parce que le cardio modéré n’est pas suffisant et que la musculation va augmenter le métabolisme, même au repos. Et qui dit maintient d’un bon niveau métabolique, dit STOP à la prise de poids.

Parce que remodeler son corps après 45 ans, c’est possible

Et parce qu’en vieillissant, nos fibres musculaires diminuent en nombre et en taille. Ce qui a pour conséquence un affaissement de nos muscles. Ils fondent, pendouillent et notre corps devient de plus en plus flasque.

Mais la musculation a bien d’autres avantages non négligeables à mesure que nous vieillissons. 

Il y a en effet, non pas une, mais deux cerises sur le gâteau 🍒

La musculation agit sur la solidité des os et la bonne santé des articulations. Des études ont en effet prouvé que la pratique de la musculation ralentissait la déminéralisation osseuse qui survient à la ménopause. La muscu permet donc de prévenir l’ostéoporose.

D’un point de vue purement esthétique, la muscu développant notre tonicité et nos petits muscles, elle retend donc progressivement la peau. Ça s’appelle un lifting naturel du corps 😉.

Quel est cocktail gagnant pour perdre du poids, le maintenir, galber son corps, et retendre la peau (tout en renforçant ses os) ?

DU CARDIO – DE LA MUSCU – DU FRACTIONNÉ – DES ÉTIREMENTS ET DES ASSOUPLISSEMENTS

Mais attention Mesdames, pour de vrais résultats, il faut s’engager. Des séries de musculation à faible intensité sera bonne pour votre santé, mais ne se verra pas sur votre corps.  Celles et ceux qui vous disent le contraire vous mentent.

Sportivement

✯Corinne 

 

 

Facebook
Pinterest
WhatsApp
Twitter

4 réponses

    1. Absolument, il faut varier nos activités physiques. Cardio, musculation, mobilité, posture et souplesse
      Merci pour votre commentaire😉

  1. Quelle intensité et quelle fréquence pour un résultat de perte de poids avec votre cocktail gagnant ?
    Avez vous des programmes gratuit à recommander ?

    1. Bonjour Marie,

      Le minimum est de pratiquer 3 fois par semaine une activité physique et sportive. Il est important de varier en effet; musculation et activité cardio. Il est important également de respecter une certaine régularité et progressivité si vous êtes débutante ou si vous reprenez le sport après un arrêt de plusieurs années. Si vous souhaitez perdre du poids rapidement, l’exercice en fractionné est non seulement efficace dans ce but mais aussi très bon pour le coeur. La musculation est je dirais obligatoire pour garder des muscles toniques et redessiner sa silhouette. Je n’ai pas de programme mais vous avez de nombreuses coachs sur youtube. Je vais prochainement écrire un article descriptif et comparatif dans un prochaine article sur mon blog. Si vous êtes inscrite dans ma liste de contacts privés, je vous en informerai dès qu’il sera publié.
      Sportivement
      Corinne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À PROPOS DE L'AUTEURE
corinne Delot
CORINNE DELOT

Blogueuse quinqua lifestyle.

Je partage au travers de mon Blog du contenu spécifique sur le sport, la santé et le bien-être.

Les thématiques que j’aborde sont des composantes importantes d’un style de vie que j’ai adopté, et dont le partage me tient à cœur.