fbpx

Comment récupérer du tonus musculaire

La perte de tonus musculaire est un problème fréquent, surtout chez les personnes âgées. Elle peut avoir plusieurs causes et conséquences. Heureusement, il existe des techniques pour y remédier. Dans cet article, nous allons vous présenter les causes, les conséquences et les meilleures techniques pour lutter contre la perte de tonus musculaire.

Qu’est ce que le tonus musculaire et à quoi sert-il ?

Le tonus musculaire est la force et la tension constante qu’exerce un muscle sur son tendon, et sur les os pour maintenir une position. Les muscles sont constamment en train de se contracter et de se relâcher pour maintenir le corps en mouvement. Le tonus musculaire est nécessaire pour permettre aux muscles de faire leur travail. Elle permet au corps de maintenir sa posture et son équilibre. La perte de tonus musculaire se traduit par une diminution de la force musculaire et une fragilisation des os.

Les symptômes de la perte de tonus musculaire sont la faiblesse et la fatigue musculaires, ainsi que des difficultés à se déplacer ou à effectuer des mouvements précis. La perte de tonus musculaire peut avoir un impact sur la qualité de vie et entraîner une diminution de l’activité physique.

Quelles sont les causes de la perte de tonus musculaire ?

Le plus souvent, la perte de tonus musculaire est liée à l’avancée dans l’âge. En effet, le vieillissement naturel provoque une diminution du nombre et du calibre des fibres nerveuses qui contrôlent les muscles.

Il y a d’autres causes qui peuvent être multiples. La maladie, le stress, la fatigue, une mauvaise alimentation et un manque d’exercice sont quelques-uns des facteurs qui peuvent contribuer à un manque de tonus musculaire.

La perte de tonus musculaire est un problème fréquent, notamment chez les personnes âgées ou les patients souffrant d’un accident vasculaire cérébral (AVC).  Parmi les causes les plus fréquentes, on retrouve le manque d’activité physique, une diminution des hormones stéroïdes dans le corps, la ménopause chez les femmes, certaines maladies neurologiques comme la sclérose en plaques ou la maladie de Parkinson, certains médicaments comme les antidépresseurs ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). 

Chez les personnes âgées, la perte de tonus musculaire est souvent liée au manque d’activité physique. En effet, lorsque nous ne faisons pas suffisamment d’exercice, nos muscles sont moins sollicités et peuvent s’atrophier. Cela peut avoir pour conséquence une diminution du tonus musculaire global.

Il est donc important de maintenir une activité physique régulière tout au long de sa vie pour prévenir ce type de problèmes.

Les AVC sont également une cause fréquente de perte de tonus musculaire. En effet, lorsqu’un accident vasculaire cérébral se produit, il y a souvent des lésions nerveuses qui entraînent une diminution du contrôle musculaire. Cela peut provoquer des symptômes tels que la paralysie ou des faiblesses musculaires localisés ou généralisées selon l’importance des dégâts causés par l’AVC. 

La perte de tonus musculaire : les conséquences

Le manque de tonus musculaire peut entraîner une perte d’appétit, une fatigue excessive, des douleurs articulaires et musculaires, une diminution de la masse musculaire, une fragilité osseuse et une diminution de la capacité cardiovasculaire. Le manque de tonus musculaire peut également entraîner des changements dans le comportement, comme l’irritabilité ou la dépression.

Les conséquences de cette condition peuvent être légères ou graves, selon la cause et la gravité de la perte de tonus.

La plupart des gens qui souffrent de ce problème ont une diminution du tonus musculaire dans les membres inférieurs, ce qui peut entraîner une atrophie musculaire et une perte de force. Dans certains cas, la perte de tonus est accompagnée d’autres symptômes tels que des spasmes musculaires, des crampes ou des douleurs.   

Les maladies neurologiques telles que l’Alzheimer, la sclérose en plaques ou la maladie de Parkinson peuvent également entraîner une perte de tonus musculaire. Certains médicaments peuvent provoquer des effets secondaires sur les muscles ; c’est le cas notamment des tranquillisants et certains antidouleurs narcotiques. 

Enfin, certaines conditions médicales comme l’insuffisance cardiaque congestive ou les troubles endocriniens peuvent également causer cette condition. Dans certains cas, il est possible de prévenir ou au moins retarder la progression de la perte de muscle.

Les conséquences de la perte de tonus musculaire peuvent être importantes : difficultés à se lever ou à se déplacer, chutes fréquentes… Cela peut avoir un impact sur le moral et entraîner une isolation sociale. Il est donc important de prendre en charge ce problème dès que possible pour prévenir ces complications.

La perte de tonus musculaire : comment y remédier ?

Il existe plusieurs façons de traiter le manque de tonus musculaire. L’exercice est l’un des meilleurs moyens de stimuler les muscles et d’améliorer leur force et leur endurance. 

La physiothérapie peut aider à soulager les douleurs articulaires et musculaires causées par le manque de tonus. Les massages sont également efficaces pour réduire la tension. Il est important de prendre soin de son alimentation en consommant des fruits, des légumes, des protides, des lipides sains, tout en limitant les sucres raffinés. Ceci afin de fournir aux muscles l’ énergie dont ils ont besoin pour se contracter .

Il existe différents types d’exercices qui permettent de travailler tous les groupes musculaires du corps humain. Pour améliorer son endurance musculaire, il faut privilégier les exercices d’endurance tels que la course à pied , le vélo elliptique ou encore la natation. La marche nordique est une activité douce et sécurisante à tout âge même si l’on a jamais fait de sport.  

Ces exercices font intervenir un grand nombre de fibres musculaires ce qui permet d’améliorer la condition physique générale mais aussi de réduire le risque de blessure car elles renforcent toutes les structures du corps humain (os, articulations, ligaments). Pour gagner en masse musculaire, il faudra travailler avec des charges plus importantes sur moins de répétitions (4-6 reps) tout en respectant une bonne technique afin d’éviter tout risque de blessure au niveau du dos ou des articulations notamment au niveau du genou ou de la hanche.

Il existe plusieurs traitements disponibles pour traiter la perte de tonus musculaire. Les options thérapeutiques comprennent les exercices physiques, les massages et les thérapies électriques. Les massages thérapeutiques vont favoriser la circulation sanguine et relancer le processus naturel de réparation tissulaire. Certains médicaments peuvent également être prescrits pour soulager les symptômes associés à la perte de tonus musculaire.

Facebook
Pinterest
WhatsApp
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À PROPOS DE L'AUTEURE
corinne Delot
CORINNE DELOT

Blogueuse quinqua lifestyle.

Je partage au travers de mon Blog du contenu spécifique sur le sport, la santé et le bien-être.

Les thématiques que j’aborde sont des composantes importantes d’un style de vie que j’ai adopté, et dont le partage me tient à cœur.