fbpx

Y a t-il une recette contre l’osteoporose ?

remèdes contre l'ostéoporose

L’ostéoporose touche 3 millions de femmes ménopausées. Cette “épidémie silencieuse” devient un véritable enjeu de santé publique du fait de l’allongement de l’espérance de vie. À partir d’un certain âge, nous sommes toutes concernées par une perte modérée de notre densité osseuse. Cette perte sera d’autant plus importante en fonction de notre hygiène de vie.

Dans cet article, je vas d’abord faire un point sur ce qu’est l’ostéoporose et qui est concerné. Et j’évoquerai ensuite les moyens de ralentir cette perte osseuse.

Tu as moins de 45 ans ? Tu ne te sens peut-être pas concernée. Mais en lisant ce qui suit tu auras probablement quelques surprises. Nous avons tendance à fermer les yeux à l’évocation de certains termes ; ménopause, ostéoporose, etc. Ils évoquent l’avancée dans l’âge pour ne pas dire le vieillissement. Alors on ne veut pas forcément en entendre parler. Normal, c’est comme ça!  

Quoi qu’il en soit, l’ostéoporose n’est pas une fatalité, car à tout âge, on peut gérer notre capital osseux. L’ostéoporose peut déclencher une prise de conscience et initier de nouveaux réflexes d’hygiène de vie. Mais prévenir avant qu’elle ne survienne reste le meilleur remède pour un corps solide.

Qu’est ce que l’ostéoporose et qui est concerné ?

L’ostéoporose est un phénomène naturel lié à l’âge. Elle s’attaque à notre squelette et se caractérise par une diminution de la densité et de la masse osseuse. En vieillissant, les cellules osseuses s’auto-détruisent et ne sont plus remplacées par des nouvelles cellules. L’équilibre du renouvellement cellulaire osseux étant compromis, la structure de l’os se fragilise. Les os devenant poreux, cela engendre des douleurs plus ou moins importantes, jusqu’à provoquer des fractures.

Les femmes sont les principales touchées, mais les hommes ne sont pas pour autant épargnés (1 homme touché pour 10 femmes atteintes). Selon différentes études, les experts estiment que l’ostéoporose touche 30 % des femmes de 50 ans et 50 % des femmes de plus de 60 ans. Les autres femmes sont ostéopéniques. Ah! 

Qu’est ce que l’ostéopénie ?

C’est une déminéralisation modérée de l’os, un stade intermédiaire entre l’os normal et l’ostéoporose. C’est un état physiologique qui peut évoluer ou non vers un déficit osseux plus important.

Alors Maladie ou phénomène naturel lié à l’âge ? Difficile de faire la part des choses. Les scientifiques eux-mêmes sont en débats permanents à ce sujet et la question n’est pas tranchée. Il en est de même au sujet de la prévention des risques d’ostéoporose. Certains médecins vous diront de consommer 3 laitages pas jour et des médicaments. D’autres vous diront d’arrêter les produits laitiers, les médicaments et de faire du sport.

Pourquoi les femmes sont-elles plus exposées à l’ostéoporose ?

C’est autour des 45/55 ans que les os commencent à se fragiliser chez les femmes. La ménopause engendre une carence hormonale provoquant entre autres l’ostéoporose. Cette carence entraîne en effet une accélération de la perte osseuse qui porte sur l’ensemble du squelette.

Pour les femmes précocement ménopausées, c’est-à-dire avant l’âge de 45 ans, la perte osseuse ayant débuté plus tôt, elle sera globalement plus importante. Mais il y a des solutions pour prévenir l’ostéoporose, rendre son corps plus fort, éviter les dégâts et vivre longtemps en bonne condition physique.

Comment lutter naturellement contre l’ostéoporose ?

L’os est un tissu vivant qu’il faut sans cesse alimenter et activer.

Voici les remèdes que tes os vont apprécier…et pour longtemps !

Consommer du calcium, mais pas n’importe lequel.

Contrairement à une idée reçue, le lait n’est pas la seule source de calcium et elle n’est pas forcément la meilleure. Il faut savoir que nous sommes les seuls mammifères en étant adulte à consommer des laitages, un peu étrange quand même! 

En plus, le calcium du lait n’est pas totalement absorbé par notre organisme. En effet, seulement 30 à 40 % (au maximum) du calcium contenu dans un produit laitier vont être absorbés par notre organisme.  

Bon, je ne vais pas dire que la consommation de laitage est mauvaise, en revanche, il ne faut pas en sur consommer. Et il ne faut pas oublier que nombre de personnes sont allergiques au lactose. Il faut donc bien que ces personnes puissent consommer du calcium que l’on peut puiser dans d’autres aliments. Et il y en a beaucoup.

Quels sont les aliments riches en calcium en dehors du lait de vache ?

Ils sont nombreux :

  • Les fruits secs : sésame complet, amandes, noisettes, pistache,…
  • Les purée d’oléagineux (perso j‘adorais le peanut butter, je l’ai remplacé le matin par de la purée de cacahuete)
  • Les légumes verts et herbes aromatiques : brocolis, choux, épinards, mache, haricot, roquette, …
  • Les fruits frais
  • Les légumes secs
  • Le lait végétal
  • Les algues
  • Les œufs
  • Le poisson : sardines, saumon, mollusques, crevettes,
  • Certaines eaux
  • Et la liste est loin d’être exhaustive, vas fouiner par là, les idées ne manqueront pas.
L'importance du calcium pour la santé des os et en prévention de l'ostéoporose
Aliments riches en calcium

Le meilleur calcium semble être le calcium végétal :

Il faut savoir que 75 % de calcium végétal est absorbé par le tube digestif et va aller dans notre organisme et si possible se fixer sur notre système osseux. Rappelle-toi, pour les produits laitiers, ce n’est que 30 % (en moyenne) absorbé par notre organisme.

Ah ! Et pour fixer le calcium, l’acide oléique de l’huile d’olive et de l’avocat par exemple, sont excellents. D’autres aliments sont également riches en acide oléique, comme les noix de macadamia, les amandes, les noisettes, les noix de cajou ou les arachides.

Consommer de la vitamine D :

Celle-ci joue un rôle essentiel dans le métabolisme osseux. Sa source principale provient du soleil. Elle est en majorité synthétisée dans la peau grâce à l’action des rayons UV. Sans s’exposer intensément et en se protégeant la peau bien sûre, il faut prendre la lumière du soleil au minimum 30 minutes 2 fois par semaine.
Pour ce qui est des aliments, la vitamine D est rarement présente. Seuls les poissons gras sont des aliments riches en vitamine D. Il faut savoir qu’un apport insuffisant en vitamine D concerne 1 femme sur 2 souffrant d’ostéoporose.

Apport en protéines

La viande et le poisson apportent des protéines animales de bonne qualité. Ils sont indispensables à la structure profonde de l’os sur lequel vient se fixer le calcium.

Faire du sport augmente la densité osseuse

Tu l’as forcément lu, tu l’as entendu, on le rabâche, et ce n’est pas pour rien. LA SÉDENTARITÉ EST L’ENNEMI N° 1 pour notre corps tout entier !

Et ce n’est pas en marchant que l’on évite l’ostéoporose, car tous les bipèdes marchent. Ce n’est pas suffisant. C’est en transpirant, en ayant une activité physique qui fait bouger véritablement nos muscles et notre squelette que l’on se construira ou que l’on se maintiendra dans un corps solide.  

Sais tu que chez un jeune joueur de tennis, la masse osseuse du bras tenant la raquette est nettement supérieure à celle de l’autre ?

Et sais tu cela ? Privés d’activité musculaire par l’apesanteur, des cosmonautes sont atteints d’ostéoporose en redescendant de l’espace.

Je parlais donc d’activité physique. Elle prévient la diminution de la masse osseuse. Et je vais te parler d’une étude qui le prouve :

Cette étude s’est penchée sur 2 000 personnes (hommes et femmes) de 45 à 74 ans et qui n’avaient absolument aucun signe d’ostéoporose. Ces personnes ont été réparties dans 4 catégories différentes.

  • Celles qui pratiquent un sport sans impact (golf, natation)
  • Celles qui pratiquent un sport à faible impact (vélo, aviron)
  • Celles qui pratiquent un sport à impacts modérés (ski, marche)
  • Celles qui pratiquent un sport à fort impact (jogging, tennis)

Bien sur la densité osseuse de tout ce beau monde a été mesurée. L’enseignement de cette étude a révélé que plus l’impact est élevé plus la densité osseuse du sportif est importante. Les impacts transmis au squelette, principalement au niveau des os porteurs (fémur, tibia, rachis lombaire) exercent un effet stimulant direct sur les activités de formation osseuse.

Le second enseignement qui est un peu plus surprenant, établit une différence entre les hommes et les femmes. Il a en effet été constaté que la densité osseuse des hommes augmente quand ils pratiquent du sport avec une fréquence hebdomadaire (2 fois par semaine). Pour les femmes, la densité osseuse augmente quand elle pratique tous les jours.

Moralité Mesdames, nous devons pratiquer quotidiennement. Décidément, c’est souvent toujours plus compliqué pour nous les femmes. Mais là n’est pas le sujet.

La musculation lutte contre l’ostéoporose

Globalement, plusieurs types d’activités physiques sont recommandés.

Augmenter notre masse et notre force musculaire, renforce aussi nos os, puisque les muscles sont attachés aux os. Plus nous mettons nos os à l’épreuve, plus nous stimulons la formation de tissu osseux et renforçons notre ossature. L’entraînement musculaire améliore la masse et la solidité osseuse, améliore la densité osseuse de la colonne et de la hanche tout en fortifiant les os.

Pour être efficaces, les exercices de musculation doivent être effectués 2 à 3 fois par semaine avec une intensité modérée à élevée.

Importance de la musculation pour la santé et rester dessinée, même après 50 ans
C’est moi  😜 

Des bourgeons pour soigner l’ostéoporose

Connais tu la gemmothérapie ? 

Elle utilise les tissus embryonnaires végétaux en croissance préparés par macération dans un mélange d’eau, de glycérine et d’alcool. Les bourgeons et les jeunes pousses d’arbres et d’arbustes, sont de véritables réservoirs de substances nutritives qui portent en eux le potentiel de développement de la plante. En effet, le bourgeon est la partie de la plante la plus concentrée en principes actifs comme les oligo-éléments, les vitamines et minéraux, les hormones de croissance (indispensables à la régénération cellulaire). Les bourgeons possèdent donc certaines propriétés thérapeutiques supérieures aux substances tirées des plantes matures. Les bourgeons de sapin et de séquoia peuvent être d’un bon secours pour la densité osseuse.

En résumé…

La densité osseuse diminue avec l’âge, c’est physiologique. Et nous sommes nombreuses à être exposées à l’ostéopénie et l’ostéoporose si nous ne prenons pas les précautions nécessaires. Rappelle-toi! 3 millions de femmes (ça n’arrive pas qu’aux autres). Et cet affaiblissement de nos os est d’autant plus important si l’on a une alimentation mal équilibrée et si l’on est sédentaire.

Il faut donc consommer du Calcium (végétal c‘est mieux), de la vitamine D (du poiscaille), du soleil (en se protégeant la peau évidemment), des protéines, des condensés d’énergie et d’antioxydants que sont les bourgeons.

Et il faut incontestablement faire du sport à impacts modérés et forts, ainsi que de la musculation.

N’oublie pas, nous vivons de plus en plus longtemps ! Mieux vaut entretenir “la carcasse” afin qu’elle puisse supporter notre esprit jeune et dynamique. 

PS : si tu es plus qu’intéressée par le sujet, je te conseille ce site : tout-sur-osteoporose.fr

Si tu souhaites connaitre ta densité osseuse, des tests sont possibles. Si tes os sont fragilisés (stade ostéopénique voire ostéoporique), bien évidemment prends toujours l’avis du corps médical au sujet des traitement et fais toi conseiller…Toujours!

Facebook
Pinterest
WhatsApp
Twitter

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À PROPOS DE L'AUTEURE
corinne Delot
CORINNE DELOT

Blogueuse quinqua lifestyle.

Je partage au travers de mon Blog du contenu spécifique sur le sport, la santé et le bien-être.

Les thématiques que j’aborde sont des composantes importantes d’un style de vie que j’ai adopté, et dont le partage me tient à cœur.